Le personnel de l’ENAM en Chine

Le personnel de l’ENAM en Chine

Sur invitation du Conseiller Economique et Commercial de l’Ambassade de Chine au Cameroun, ces personnels ont pris part à des sessions de séminaires organisés dans diverses villes de l’Empire du milieu.

En effet, une vingtaine des personnels administratifs et enseignants ont participé par vagues à ces sessions de formation. Il s’agit en réalité des séminaires de renforcement des capacités.

La 1ère vague constituée de 05 responsables a séjourné du 11 au 31 août 2016 à Beijing, pour y prendre part au séminaire sur le thème : « La Ressources Humaine et la Protection Sociale pour les Pays Africains Francophones».
La 2e vague du 1er au 21 septembre 2016 à Fuzhou, Chef-lieu de la Province de FUJIAN (02 responsables). Thème du séminaire : « Youth Leadership for developing Countries ».
La 3e vague du 07 au 27 septembre 2016 à Beijing (02 responsables) ; Thème du séminaire : « Regional Economic Development of Urbanisation for Developing Countries».
La 4e vague du 08 au 28 septembre à Jinhua province du ZHEJIANG (04 responsables) ; Thème du séminaire : « Think-thanks des pays d’Afrique Francophones».
La 5e vague du 26 aout au 14 septembre à Beijing (02 responsables) ; Thème du séminaire : « La Propriété Intellectuelle pour les pays africains francophones ».

Quant à la dernière vague du 18 au 27 octobre 2016 à Beijing et à Shanghai conduite par Monsieur le Directeur Général de l’ENAM Linus Toussaint MENDJANA, ces responsables étaient spécialement conviés aux échanges d’expériences entre les différentes délégations africaines : « Ministerial workshop on building economic and trade legal system for african countries ».

Faut-il le souligner qu’à la fin de cette session, la délégation camerounaise a été reçue par l’Ambassadeur du Cameroun en Chine, Monsieur Martin NPANA. Celui-ci tout en saluant l’heureuse initiative au cours d’un dîner-échanges organisé dans cette représentation diplomatique, a suggéré au Directeur Général, la signature des conventions de partenariats avec les grandes Ecoles et Universités chinoises en vue de renforcer la formation des futurs élèves de l’ENAM, ce qui sans aucun doute, va en droite ligne avec « L’esprit de réforme » que prescrit le Chef de l’Etat, S.E Paul BIYA.

Eddy C. AKOUMBA